Productions Didier Morissonneau - Suite

Après des débuts comme animateur radio et télé, Didier Morissonneau devient, à 22 ans, le plus jeune agent de comédiens au Québec, représentant des artistes établis comme Gilles Carle, Chloé Sainte-Marie et Claude Laroche, ainsi que toute une génération de jeunes vedettes de la télé et du cinéma (Mahée Paiement, Johanne MacKay, Annie Dufresne, Manuel Hurtubise, etc.) Sa carrière de producteur débute en 1992 avec la présentation au Québec de la production parisienne du Petit Prince. Suivront de grandes tournées canadiennes de groupes américains tels que The Platters, The Glenn Miller Orchestra (dont il est le promoteur exclusif au Canada depuis vingt ans), Steppenwolf, The Mama’s and the Papa’s, Air Supply… Il ouvre un bureau à Paris sur la rue François 1er, en 1994, pour affermir ses relations avec les agents et les producteurs parisiens. Sa carrière de producteur indépendant culmine avec les tournées organisées ici pour Michel Sardou (1998) et Johnny Hallyday (2000). Il joint ensuite Zone3 comme producteur où il sera entre autres responsable de la programmation du grand spectacle télé diffusé dans le monde, d’Amérique et de Solidarité, organisé à l’occasion du Sommet des Amériques en 2001. Il est engagé en 2002 par le Cirque EOS, pour lequel il est responsable des ventes internationales. À ce titre, il signe une entente pour le cirque avec la prestigieuse agence ICM, à Los Angeles (qui représente Julia Roberts, Georges Clooney, les Beach Boys et Rod Stewart). Le cirque EOS devient le premier artiste ou spectacle québécois à être représenté par l’une des trois plus grandes agences de spectacles au monde (communément appelés le « Big Three » avec William Morris et C.A.A).

En 2002, Didier Morissonneau fait son entrée chez L’Équipe Spectra comme producteur indépendant. En 2006, il créé Joe Dassin, la grande fête musicale, qui voit le jour au Capitole de Québec et au Théâtre St-Denis de Montréal. Ce spectacle à grand déploiement a été présenté à plus de 60 reprises et a pris place dans les plus grandes villes des États-Unis. Depuis 2008, le Battle of the Bands, rassemblant sur scène une quarantaine de musiciens du Glenn Miller Orchestra et du Tommy Dorsey Orchestra, fracasse des records de ventes chaque année au Festival International de Jazz de Montréal. 2008 est aussi l’année où il crée le spectacle d’humour Bio dégradable: les écrits restent… Un immense succès critique et public, encore en tournée à ce jour. En 2009, il présente Ma vie avec Mozart, mettant en vedette Éric-Emmanuel Schmitt, Benoît McGinnis et L’orchestre de chambre I Musici. 2010 est l’année de la création et du phénoménal succès de la comédie musicale Big Bazar, basée sur le spectacle mythique de Michel Fugain des années 1970, dont la tournée se prolonge pendant deux ans, au grand bonheur du public québécois. Depuis 2010, Il gère également la carrière de l’auteure- compositrice-interprète Amélie Veille.

En 2013, Didier Morissonneau fait paraître son premier livre aux Éditions de l’Homme. Networking-Parce qu’on n’a jamais trop d’amis est un ouvrage original et rempli d’humour révélant ses meilleurs trucs et les faux pas à éviter afin de développer un réseau social solide et diversifié.

Didier Morissonneau est co-producteur, avec le Théâtre du Nouveau Monde, de la pièce Le Journal d’Anne Frank d’Eric-Emmanuel Schmitt, qui prendra l’affiche à Montréal en 2015 et tournera par la suite partout au Québec. Il produit également la grande tournée du Légendaire Tommy Dorsey Orchestra et son hommage à Frank Sinatra, partout à travers le Québec dès l’automne 2014.

Contact

Productions Didier Morissonneau
400, boul. De Maisonneuve Ouest
9e étage
Montréal, (Québec)
Canada H3A 1L4

Téléphone : 514-419-4298